Le falafel entre t’il dans la composition du couscous?

Je risque d’entrer dans les sujets polémiques qui fâchent. Plusieurs événements ces derniers temps suscitent indignation, réflexions et émois. Et ces sentiments sont tout à fait légitimes et ne sont pas à hiérarchiser. Toutefois, nombre d’entre eux, entraîne, chez moi, une suite d’interrogations. Depuis toujours, en ce qui me concerne ainsi que beaucoup d’entre vous, je vis avec cette épée de Damoclès au dessus de la tête de la crise palestienne. Enfin, du conflit israelo-palestien ou palestino-israélien. Les fameux siounistes! Encore eux! Toujours eux!

On pourrait signifier plusieurs éléments troublants et ne me jetez pas dans une case ou dans l’autre camp parce que tout est plus compliqué. J’ai surtout deux interrogations qui me viennent, au delà de toutes les réflexions subordonnées qu’on pourrait trouver.

Si véritablement, le but d’Israël est la destruction massive de tous les palestiniens et considérant la puissance de feu de l’armée israélienne, comment se fait-il qu’il existe encore des palestiniens? C’est une vraie question… Les pros palestiniens aiment rappeler que Israël a une armée sur puissante face aux lance pierres palestiniens. Alors, je me demande comment ce génocide (puisque là on aurait droit à ce genre d’élément de langage) n’a pas encore eu lieu. A un moment, il faut bien considérer que David contre Goliath, c’est une légende et que ça n’arrive pas tous les jours depuis 60 ans. Donc pourquoi Israël n’a pas encore raillé de la carte la Palestine?

Deuxième interrogation, tout aussi interrogative dedans ma tête à moi que j’ai, tous les peuples idéologiquement, philosophiquement ou religieusement concernés font des manifs, des pétitions, des récoltes de dons pour sauver la Palestine. Très bien. Pourtant, tous les pays arabes qui se plaignent du traitement de la Palestine, que font-ils pour les palestiniens? Concrètement? Vraiment? Et je ne parle pas d’entrer en guerre mais ils refusent les réfugies, ils envoient une aide extrêmement limitée, ils se comportent avec Israël et ses alliés comme si tout allait bien et ce ne sont pas les quelques pseudo rebellions qui me feront changer d’avis.

Au final, on est en droit de se demander si toute cette situation n’arrange pas les pays arabes et Israël… on se demande…

ah oui au fait, l’armée de l’air d’Arabie Saoudite vient de recevoir l’appui de formateurs de l’armée israélienne Tsahal pour piloter les nouveaux mirage français et autres fabrications de Boeing…. je laisse en suspens parce que je n’ai pas les réponses. A méditer.

Finalement, j’ai médité et je ne trouve pas de réponses véritablement satisfaites. Peut être que l’état d’Israël ne souhaite pas faire connaitre à un peuple ce qu’il a lui même connu (désolé je ne suis pas négationniste). C’est tout à fait possible toutefois les coupures d’eau ou d’électricité, les difficultés d’approvisionnement en Palestine et toutes les exactions et autres difficultés connues par le peuple palestinien s’apparente davantage à de la torture qu’à une véritable volonté pacifique.

Alors, il s’agirait d’un plaisir sadique d’entretenir la souffrance chez l’autre durant quasiment 70 ans désormais. Cependant, même dans le sadisme il existe une lassitude qui intervient quand les effets durent. Enfin je crois.

De fait je n’ai pas de véritables réponses satisfaisantes pour la non éradication du peuple palestinien par l’état d’Israël. Et encore une fois, je ne souhaite pas cette éradication, loin de là, je m’interroge seulement.

D’autre part, l’attitude des pays arabes avoisinants demeurent un mystère intégral. Ce comportement m’oblige en réalité à penser que les palestiniens, en fait, dérangent tout le monde. Je ne sais pas pourquoi, peut être que leur bouffe est mauvaise, qu’ils ont une hygiène suspecte ou que sais-je mais par exemple le Qatar préfère massacrer des népalais pour construire des stades plutôt que d’accueillir les palestiniens et de les traiter dignement. C’est un choix mais qu’on ne vienne plus parler de solidarité arabe ou de fraternité musulmane. Ces principes ne fonctionnent que lorsque les intérêts du plus forts ne sont pas menacés. On se doute bien que sauver les palestiniens de leur condition ne ferait pas bonne presse aux pays qui s’y risqueraient auprès d’Israël d’abord mais aussi de son allié traditionnel et naturel, les USA. On peut ajouter de plus en plus la Russie avec le nombre croissant chaque jour de ressortissants russes s’installant en territoire israélien. Cette situation est juste l’exemple pour moi que les intérêts géostratégiques et géopolitiques seront toujours plus puissants que la vie des hommes si l’on continue à laisser une poignée de personnes décider pour nous du sort de notre vie.

Laisser un commentaire